Je vous invite à emprunter notre machine à remonter le temps (technologie indienne à la pointe du progrès) pour vous montrer (enfin) les divers voyages et visites que nous avons faites (pour certaine il y a déjà fort longtemps!) mais qui faute de temps pour trier et retoucher les images n’ont jamais été publiés ici.
Première étape: Bidar et son fort, situés à 2 heures de route d’Hyderabad que nous sommes allés voir en juillet dernier lors du passage d’amis à Hyderabad.
2013_07_Inde_Bidar79 bis
Il ne reste pas grand-chose du fort de Bidar construit au 15ème siècle, sinon des murailles (qui contrastaient joliment avec le vert des herbes folles de la mousson à cette époque), la cour intérieure, la mosquée et des coupoles. Les appartements du sultan recèlent encore quelques traces de la magnificence de la marqueterie de nacre et de pierres dures qui ornaient les murs. Mais aujourd’hui, les seuls gardiens de ces ruines sont des buffles aux cornes impressionnantes.
2013_07_Inde_Bidar23

2013_07_Inde_Bidar7 bis

2013_07_Inde_Bidar38 bis

Bidar 1

2013_07_Inde_Bidar65

2013_07_Inde_Bidar31 bisBidar compte également quelques tombes, typique de l’architecture d’influence perse.
Bidar 2

2013_07_Inde_Bidar139Aujourd'hui Bidar est surtout connue pour son artisanat ancestral: le «bidriware», qui utilise du métal noir (alliage de zinc et de cuivre noirci par un mélange de terre du fort de Bidar et de chlorure d’ammonium) incrusté d’argent (voire d’or).
2013_07_Inde_Bidar106

DSC_1311Nettement plus glamour que les vieilles pierres!