Ça y est, j’ai un sari dans ma garde-robe pour les grandes occasions.

En théorie, ça n’est pas beaucoup de boulot. En réalité, il faut:
- trouver un sari à son gout. Pas toujours évident quand les saris «habillés» tiennent plus de la tapisserie ou du sapin de Noël (voire des deux!) tellement ça brille de partout….
- passer 3 heures chez le tailleur pour avoir une brassière seyante, et que je te reprends un peu sur les épaules, en dessous des bras, et que je te refais toutes les manches finalement pour que ça ne baille pas….
- le jour J, prévoir 20 minutes d’habillage (avec de l’aide): 7 mètres de tissu, ça n’est pas des plus faciles à arranger, surtout si on veut faire de jolis plis et éviter l’effet sac à patates… Je n’ai plus qu’à m’entrainer pour arriver à faire ça en 2 minutes top chrono comme les Indiennes…
DSC_5921 bisMais au final le résultat en valait la peine!